top of page
elsports_pueblos_castellfort_cabecera.jpg

CASTELLFORT

ABRUPT ET IMPOSANT

Entouré d’une orographie accidentée, avec des ravins qui ont creusé d’authentiques gorges et des hauteurs de plus de 1300 mètres, et perché sur une colline entre des murs naturels en pierre sèche, nous trouvons Castellfort. Un paysage impressionnant que l’on peut voir depuis la «fenêtre panoramique» du centre-ville. En vous promenant dans ses rues, vous découvrirez: les porches, des XVIIe et XVIIIe siècles, qui servaient autrefois de bourse de commerce; la mairie, dont la façade est l’élément artistique le plus important; l’église paroissiale, du XVIIIe siècle, de style néo-Renaissance et aux proportions élégantes; la «Cofradía dels Lletrats» ou d’autres bâtiments tels que la maison des marquis de Castellfort, des Montserrat et « Les Capelletes».

Aux abords de la ville, à 1282 mètres d’altitude, se détache l’ermitage de Sant Pere, lieu de nombreux pèlerinages. Il s’agit d’une grande église d’architecture romane et gothique de transition des XIIe et XIIIe siècles, l’une des plus anciennes de Castellón. On trouve également d’autres ermitages dans les environs, comme la Mare de Déu de la Font ou Santa Llúcia.

elsports_pueblos_castellfort_imagen.jpg

ARCHITECTURE RELIGIEUSE

Ermitage de Sant Pere: Déclaré Bien d’Intérêt Culturel, des XIIe et XIIIe siècles, d’architecture romane et gothique de transition, l’une des plus anciennes de la province de Castellón. À 1282 mètres d’altitude, c’est un lieu d’où l’on peut profiter de vues étendues sur la région.

Mare de Déu de la Font: Ensemble de bâtiments regroupés autour d’une place, comme l’église, l’auberge, les écuries et la Sala Pintada.

Église paroissiale: Construite au XVIII siècle, en style néo-Renaissance et avec des proportions élégantes.

Santa Llúcia: Ensemble de bâtiments formant une ferme habitée. L’ermitage conserve un magnifique pavé de blocs rocheux qui forment un labyrinthe.

HISTOIRE ET NATURE

Rambla de Celumbres: Paysage d’une grande singularité et d’une grande beauté entre Cinctorres, Castellfort et Portell. Le parcours de la Rambla lui-même se distingue par ses falaises rocheuses vertigineuses et ses différents points de repère paysagers, tels que la Roca Roja, la Roca Parda et la Roca del Cuervo.

Pierre sèche: Bâtiments en pierres sèches construits comme abris de bergers. Le meilleur endroit pour admirer la pierre sèche se trouve autour de Sant Pere et sur le chemin de Vilafranca.

Colonie ibérique: Vestiges d’une colonie fortifiée, récemment découverts lors de fouilles archéologiques. Celles-ci ont mis en évidence le «Castell de Castellfort», qui possédait des tours et des murs, et près de ce point, d’autres vestiges ont été découverts.

TRADITION ET HISTOIRE

Castellfort respire la tradition et l’histoire. L’ermitage de Sant Pere est le point d’arrivée de plusieurs pèlerinages, comme celui de Catí ou des pèlerins de Portell. En outre, les habitants de Castellfort se rendent en pèlerinage dans d’autres lieux de la municipalité lors de diverses rogations, comme à la Mare de Déu de la Font.