top of page
elsports_pueblos_olocaudelrey_cabecera.jpg

OLOCAU DEL REY

UN VILLAGE AVEC CHARME MÉDIÉVAL

Olocau del Rey est l’une des portes d’entrée d’Els Ports. Précisément, ce passage de l’ancienne route de Cantavieja à Todolella a généré son centre urbain et lui a donné une position géographique importante. Son château du XIe siècle se dresse sur une colline escarpée à 1199 mètres d’altitude, dominant une vaste étendue de terre. Aujourd’hui, il ne reste que quelques murs et une tour circulaire. De nombreux monuments et palais se trouvent le long de la route urbaine. Parmi elles, l’église paroissiale de Santa María del Pópulo, des XIIIe et XIVe siècles, se distingue. Son passé médiéval est visible dans d’autres bâtiments importants, tels que l’Ermitage de San Roque (XIXe siècle), la mairie, la prison, le palais de la Figuera, la Lonja de la Lana (tous du XVIe siècle) et les demeures gothiques. Le four du XIIIe siècle est l’un des trois plus anciens de la Communauté valencienne, avec ceux d’Herbés et de Forcall, et on peut aujourd’hui le visiter car il abrite le musée. En outre, les ermitages de La Magdalena, de San Blas, de La Naranja et de San Marcos sont de précieux exemples d’architecture religieuse.

elsports_pueblos_olocaudelrey_imagen.jpg

BATIMENTS DU XVIE SIÈCLE 
OLOCAU

Hôtel de ville: Du XVIe siècle, situé sur la place, c’est un bâtiment noble restauré, construit en pierre de taille, avec trois étages.

Château d’Olcaf: Déclaré BIC, il date du XIe siècle et se dresse sur une colline escarpée à 1199 mètres d’altitude, dominant une vaste étendue de terrain. Aujourd’hui, il reste encore quelques pans de murs et une tour circulaire.

La Prison: Du XVIe siècle, elle se compose de deux pièces, dont l’une, sous l’ancienne glacière, possède un petit orifice de drainage, qui ressemble à une salle de torture médiévale.

Casa Marqués Figuera: Un bâtiment de deux étages construit en pierre de taille. Deux portes à voussoirs au rez-de-chaussée et, à l’étage supérieur, trois fenêtres rectangulaires à charpente gothique. Large avant-toit en surplomb avec trois rangées de corbeaux; toit en tuiles arabes. L’accès pour les voitures se distingue, protégé par deux pièces de pierre de taille aux formes zoomorphes (escargots).

MUSÉE 
OLOCAU

Exposition au musée:

Musée situé dans le bâtiment rénové du Four.

Il dispose d’une petite salle et de trois arcades romanes, situé à l’arrière de la Confrérie.

Vous pourrez y voir le « Libro del Mustacaf » et ses extraits, avec tous les procès qu’ils ont historiquement intentés contre Morella, jusqu’à ce que la ville obtienne son indépendance en 1691.

ÉDIFICES RELIGIEUX

Église paroissiale de Santa María del Pópulo: des XIIIe et XIVe siècles. On peut admirer sa façade romane, mais elle présente à l’intérieur des ornements baroques de plâtres et de sgraffites du XVIIIe siècle, sur la construction gothique de la nef avec chapelles latérales et transept avec coupole. Elle abrite une sculpture gothique romane du XIIIe siècle représentant la Vierge de l’Orange, véritable trésor de la ville, appelée ainsi parce que la Vierge assise tient une orange dans sa main et l’Enfant sur ses genoux.