top of page
elsports_pueblos_lamata_cabecera.jpg

LA MATA

LE VILLAGE DE «LES ESPARDENYES

La Mata est située dans un endroit magnifique, traversé par les rivières Cantavieja et La Cuba et où l’on trouve des forêts luxuriantes de chênes, de chênes verts et de buissons, sous les montagnes de Tossal et San Pedro. La Mata a une histoire riche, encore visible aujourd’hui à travers ses monuments médiévaux, tels que les maisons seigneuriales Casa Palacio de los Pedro et La Figuera, la Casa Cremada, la Casa Palacio de los Vallés, l’hôtel de ville, le Mesón de la Vila, la glacière ou l’église de Nuestra Señora de las Nieves. L’artisanat a également été très important au cours de l’histoire et aujourd’hui, la fabrication artisanale des «espardenyes» (espadrilles) est encore préservée. À l’extérieur du centre-ville, on trouve plusieurs ermitages, tels que Santa Bárbara, San Gil – le saint patron de la ville – et San Cristóbal.

Dans son calendrier festif, la célébration singulière d’El Onso se distingue. Cette tradition représente la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Les chasseurs vont chercher l’Onso (une personne vêtue d’un sac et d’une peau de mouton et dont le visage et les mains sont pleins de graisse) dans la forêt et l’amènent au village ligoté. Là, l’Onso tente de salir les gens qu’il rencontre et de s’échapper. Cette tradition est une grande fête populaire et les villageois font sortir les bodegas dans les rues.

elsports_pueblos_lamata_imagen.jpg

MONUMENTSLA MATA

Palais de la mairie: BIC, exemple d’architecture civile aragonaise du XVIe siècle. Toute la façade est abritée  sous un grand avant-toit en bois sculpté. À l’intérieur se trouvaient la prison, le four, qui abritait à l’origine le marché de la laine en raison du grand commerce entre Terol et Castelló, et la mairie.

Maisons-palais: Au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, La Mata a accueilli un grand nombre de membres de la noblesse valencienne, comme en témoignent les différents bâtiments palais, tels que la Casa Palacio de los Pedro et la Figuera, la Casa Cremada ou le Palacio de los Vallés.

ESPARDENYES 
LA MATA

Musée ethnologique de l’Espardenya. Situé à La Nevera, du XVIIème siècle, une glacière médiévale qui servait à stocker la neige et donc à conserver les aliments. Aujourd’hui, elle fournit des informations sur l’artisanat traditionnel de l’ «espardenya», une chaussure typique de la région.

ÉDIFICES RELIGIEUX

Église de la nostra Senyora de les Neus: La partie la plus ancienne de l’église date du XVIe siècle. Au XIXe siècle, une construction plus moderne a été édifiée, qui se distingue par sa construction en briques crues. L’intérieur est d’un grand intérêt pour ses peintures, son haut plafond et la combinaison de la mosaïque et du plancher en bois original de la nef principale.

Ermitage de Santa Bàrbara: L’ermitage de Santa Bàrbara se trouve à 3 km du centre-ville et date du XVIIème siècle. Autrefois, un pèlerinage avait lieu à cet endroit, où se tenait un marché hebdomadaire pour les habitants des fermes.

Ermitage de Sant Gil: Temple construit en 1786 et dédié au saint patron de la ville. Il s’agit d’une petite chapelle avec un portique dans lequel il y a trois arcs en demi-cercle. La Mata célèbre son saint patron le 1er septembre et également pendant les festivités du mois d’août.